samedi 29 janvier 2011

Park Chan-Wook et Wentworth Miller intriguent ensemble ?

Les cinéastes de la « nouvelle vague » coréenne ont tellement le vent en poupe depuis une décennie qu’il va bien falloir qu’un jour ou l’autre l’un d’entre eux soit happé par Hollywood. Récemment je parlais de cette forte éventualité pour Bong Joon-Ho, probablement le meilleur d’entre eux, et voici que depuis quelques semaines, il semble se confirmer que le réalisateur de Memories of Murder pourrait voir Park Chan-Wook se montrer plus rapide que lui, en portant à l’écran un scénario écrit par… Wentworth Miller ?!

C’est l’été dernier qu’il était annoncé que Wentworth Miller, l’acteur rendu célèbre par la série « Prison Break », avait écrit un scénario (en fait deux) que tout le monde s’arrachait. Finalement, c’est Fox Searchlight, la branche indé de la 20th Century Fox, qui a obtenu le projet, et l’automne dernier, il se murmurait que Park Chan-Wook était courtisé pour réaliser ce scénario intitulé Stoker, annoncé « hitchcockien ». Un qualificatif dont on a appris à se méfier, mais dont on peut effectivement sentir les prémices (malgré l’adolescente) en lisant le pitch succinct du scénario : une adolescente excentrique dont le père vient de mourir voit revenir au bercail son étrange oncle.

Lorsque le nom de Park Chan-Wook a commencé a circulé cet automne, il était accompagné de ceux de Carey Mulligan et Jodie Foster au casting, deux noms qui ont disparu ces derniers jours alors qu’il semble se confirmer que le cinéaste est attaché à ce projet qui pourrait se concrétiser rapidement. Il devrait diriger pour l’occasion Mia Wasikowska, qui en un an s’est fait un nom grâce à Alice au pays des merveilles et Tout va bien, the kids are alright.

C’est l’étrange association de talents qui fait de Stoker un projet étrange et inattendu. A la production, les frères Ridley et Tony Scott (oui j’avais omis ce détail…), à la réalisation Park Chan-Wook, et au scénario Wentworth Miller. Ce dernier serait décidé à se lancer dans une double carrière acteur/scénariste, cette dernière sous le pseudonyme Ted Foulke. Il a écrit un second scénario, Uncle Charlie, qui serait un prequel de Stoker et aurait en commun le personnage central de l’oncle. Il est rare qu’un acteur établi comme Wentworth Miller, qui navigue entre la télévision et le cinéma, se mette à écrire des scénarios, non pas pour réaliser lui-même, ni même pour s’offrir un rôle qu’on ne lui offrirait peut-être pas autrement (apparemment, à moins qu’il se réserve le rôle de l’oncle, ce qui ne semble pas d’actualité…), mais juste pour écrire. Cela interpelle forcément un peu. Cela interpelle encore plus lorsque des noms comme Ridley Scott et Park Chan-Wook s’intéressent à ce que Miller a écrit.

Pour Park Chan-Wook, cette traversée du Pacifique pourrait arriver à point. Le réalisateur de JSA, Sympathy for Mr Vengeance et Oldboy semble en nette perte de vitesse artistique ces derniers temps. Le jury cannois de 2009 a beau avoir offert à Thirst un Prix du Jury, Park s’est montré peu emballant depuis qu’il a bouclé sa trilogie sur la vengeance. Il est très tentant de penser que le coréen a besoin d’un déclic pour se remettre en selle, pour ne pas qu’il s’enfonce lentement vers une déception continuelle. J’ai envie de retrouver le Park Chan-Wook qui signait des électrochocs cinématographiques au début des années 2000. Et si partir travailler aux États-Unis, se frotter à plus de contraintes et relever le challenge de tourner en anglais peut le remuer, qu’il y aille. D’autant qu’il ne s’agit pas d’aller réaliser un remake ou un film de super-héros de plus, mais bien un scénario original et intriguant. S’il n’en revient que plus fort en Corée, ça vaut le coup de tenter l’expérience.

7 commentaires:

selenie a dit…

Grand fan je te trouve dur sur Park Chan-Wook... "Thirst" n'est certe pas l'énorme claque "Old Boy" mais reste tout de même un excellent film (3/4 que j'avais mis). Mais en tous cas sa venue à Hollywood me fait très peur, petite pensée à John Woo et aux autres qui s'oublie beaucoup trop à Hollywood.

David Tredler a dit…

Je suis dur avec Park Chan-Wook parce que je l'ai admiré de toute mes forces à une époque et que le destin des cinéastes qui ont touché à la grandeur, c'est de se voir reprocher de ne pouvoir retrouver leur grandeur à chaque film. Et il y a beau avoir de belles choses et des idées très intéressantes dans "Je suis un cyborg" ou "Thirst", c'est à mes yeux un grand pas en arrière pour Park.
Un passage à Hollywood n'est pas à craindre s'il ne s'y attarde pas.

Alexandre Iannarelli a dit…

tiens, toi qui a l'air fou de films asiat, tu as pensé quoi du dernier kitano ?

a moins que tu ai fais un article dessus, dis le moi, je le lirai

David Tredler a dit…

Non je n'avais pas écrit de billet sur Outrage. Un Kitano bien plus intéressant que ce que les critiques molassonnes laissaient entendre, mais on reste un peu dans le mineur pour du Kitano. En revanche j'avais énormément apprécié son "Achille et la tortue" sorti l'année dernière : http://limpossibleblogcine.blogspot.com/2010/03/kitano-et-moi.html

Michael a dit…

Dans le même esprit du jeune acteur de série télé qui écrit un scénario très en vogue, il y a aussi Charlie Hunnam (de Sons Of Anarchy) qui a écrit VLAD, un scénario sur Vlad l'empaleur (qui fit naître la légende de Dracula).
Ça fait un moment qu'on en a pas entendu parler mais le script avait été acheté par Brad Pitt pour être réalisé par James Gray.

David Tredler a dit…

Indeed, je me souviens de cette histoire draculesque. Je me souvenais pas que Gray était intéressé par le script par contre.

Michael a dit…

Quoique apparemment, c'est Anthony Mandler, un réal de clips qui est dessus...
C'est lui qui a fait Dustland Fairytale des Killers par exemple : http://www.youtube.com/watch?v=-3hyrkzFRss

over-blog.com