mardi 27 juillet 2010

Je ne veux pas laisser Inception s'échapper...



Le film s’est terminé il y a près d’1h30. C’est si peu, et pourtant cela semble déjà une éternité. Les certitudes s’effacent encore plus vite que les doutes. Les interrogations se font plus nombreuses à mesure que le film s’éloigne. Il y a une heure et trente minutes, la salle se rallumait après m’avoir plongé moi et 400 autres personnes dans le noir pour pénétrer l’esprit tortueux de Christopher Nolan et son nouveau film, celui dont tout le parle, celui que tout le monde veut voir. Celui duquel chacun sort étourdi, certains par l’ennui peut-être, du moins par la confusion, mais beaucoup, j’en suis sûr, comme moi, en sortent étourdis d’excitation, de vertige et de bonheur. Inception.

Mais derrière la brume qui recouvre l’esprit, difficile de recouvrer le fil de ses pensées autour du film. Sortir d’un tel film et vouloir écrire dessus équivaut à une course contre le temps et les souvenirs similaire à celle que les protagonistes du film entament. Que dire, que régurgiter, qu’analyser ? Faut-il analyser un film tel qu’Inception ? Est-ce ma volonté que d’analyser Inception ? Je ne le crois pas. L’analyse filmique n’a jamais été le but de ce blog, et je ne vais pas commencer avec Inception, même si à l’évidence, de tous les films que j’ai vu depuis que j’ai commencé L’impossible blog ciné, le film de Christopher Nolan est celui qui mériterait le plus ce genre d’exercice.

Pourtant il faut que je parle d’Inception. Il faut que je couche sur le papier, sur le clavier, les sentiments qui m’assaillent une heure trente après en être sorti. Il faut que je raconte à quel point j’ai été absorbé par le film. A quel point deux heures et trente minutes durant, j’ai retenu ma respiration. Avec quelle force mon cœur battait lors du dernier acte du film. Avec quelle force il battait encore tout du long du générique de fin.

Je veux dire à quel point Inception m’est apparu encore plus vertigineux que je l’attendais, que je l’espérais. Mais pas de ces vertiges qui vous prennent la tête et vous collent un mal de crâne agaçant, non. Un vertige fascinant, élaboré, minutieux, qui vous attrape aux tripes et vous entraîne, vous laissant tout le temps la sensation que vous touchez presque la vérité du doigt. Que la combinaison de l’énigme est là, quelque part, sous vos yeux, à votre portée, que vous l’effleurez et qu’elle ne fait que vous attendre.

Il faut que je couche ces pensées. Ce ressenti. Ce ressenti d’un film fouillant les tréfonds de l’âme humaine, les remords, les regrets, les espoirs. Les souvenirs. La forme est un leurre. C’est un emballage hollywoodien nécessaire à tisser les méandres sans limites de ce qui se cache en nous. C’est « James Bond rencontre Matrix » sur l’affiche du film. Certes, en apparence, il y a de cela. Mais il faut plonger. Au-delà de la surface, au plus profond des recoins du récit et des personnages. On se croirait en fait plus dans l’eXistenZ de Cronenberg que dans le Matrix des frères Wachowski, mais peu importe. On est déjà ailleurs.

Que vais-je retenir d’Inception ? Plus les minutes s’écoulent depuis ma sortie de la salle, plus je crains que le film s’évapore. Qu’il s’effondre comme les rêves s’effondrent lorsque l’on se rend compte que la réalité est ailleurs. Je ne veux pas de cela. Je veux que le film reste. Que mon cœur continue à battre à la vitesse folle qui était la sienne pendant la projection. Que les fils se dénouent tout en gardant du mystère. Je veux comprendre tout en restant dans l’évasif.
Je veux revoir Inception.

15 commentaires:

Popmovies a dit…

J'adore ton article!
Je vais le revoir demain, DiCaprio a d'ailleurs dit qu'il fallait voir le film 2fois pour bien le comprendre. Il a raison.
j'ai acheté la BO. La musique te refait vivre encore et encore le film...
Je te la conseille.

David Tredler a dit…

Merci Popmovies^^
La musique de Hans Zimmer est renversante oui, j'en frissonne rien qu'en la rejouant dans ma tête...

I.D. a dit…

Je te mets un lien qui rejoindra sans doute ton point de vue qui a le 2ème vision renforcera ton regard positif sur ce film, je le trouve très bien écrit :

http://histoires2comics.blogspot.com/2010/07/inception.html

Je dois revoir ce film une seconde fois, ça me fait la même que pour Breathless. Il n'empêche que je n'y vois rien de transcendant non plus. Un film qui vaut le coup d'oeil lequel sait être divertissant, entrainant (quoique pas toujours) mais ça s'arrête là.

David Tredler a dit…

J'ai besoin d'une seconde vision pour mieux m'approprier le film et sa densité narrative, plus que pour me faire clairement un avis dessus. Je sens déjà qu'il est à mes yeux remarquables ;-)
Merci pour le lien en tout cas, I.D. !

Léo a dit…

Très aimable I.D. Et efectivement, en lisant ton article David, j'ai senti que non seulement nous avions eu une expérience semblable, mais aussi que notre volonté de faire partager cette expérience était la même.

D'ailleurs je trouve ta plume très agréable, et tu parviens à rendre ton ressenti palpable pour le lecteur.

David Tredler a dit…

Merci Léo !^^

arthur a dit…

Hello David,

mon avis sur Inception ici :

http://mademoiselledanse.over-blog.com/


je pense qu'il faut que je retourne le voir pour redesceller
des indices.

T'as été le voir une 2e fois ?

David Tredler a dit…

Salut Arthur !
Pas encore vu une deuxième fois... sûrement la semaine prochaine !
Je m'en vais de ce pas lire ton avis ;-)

Nat a dit…

"Inception"...deuxième. Expérience concluante. L'émotion est intacte. La plongée inoubliable. Le trip est toujours aussi fort la deuxième fois.

Cécile (Popmovies) a dit…

Alors, as tu revu Inception?
La 2è fois est peut être aussi meilleure que la 1ère et j'ai été tentée de le voir une 3è fois... après tout jamais 2 sans 3 :)
j'ai hâte que le dvd sorte et en attendant je suis toujours avec mon iPod et la BO. Trop accro, comme Ariane qui cherche toujours a en savoir plus...

David Tredler a dit…

Nooooon ! Je ne l'ai pas encore revu !! Ce week-end peut-être... La musique est excellente en effet, j'ai hâte de la réentendre sur grand écran^^

Pascale a dit…

Il FAUT revoir Inception.

David Tredler a dit…

I KNOW !!! J'y travaille...^^

Léo a dit…

Alors, revu ou pas revu? :p

David Tredler a dit…

Not yet...^^

over-blog.com