samedi 20 février 2010

Qui veut voir un mauvais film ?

Vendredi soir, je suis allé voir un mauvais film que je n’avais pas l’intention de voir. Vous savez ce que c’est, les vendredis ne se déroulent pas toujours comme prévu. A l’origine, je devais voir Fantastic Mr Fox avec un ami arrivé en retard au cinéma. Du coup, rééquilibrage du programme, dîner avant ciné, dernière séance en perspective. Et alors que l’heure approchait, mon ami commença à laisser entendre qu’il préférait ne pas aller voir le nouveau Wes Anderson dans un état de fatigue qui le guettait…

Presque à la minute où ce fort sous-entendu sortait de sa bouche, mon téléphone sonne. Trois copines se trouvent dans les mêmes environs, et s’apprêtent à aller voir Valentine’s Day et nous proposent de nous joindre à elles. LE film dont je claironne à qui veut bien l’entendre depuis le début de la semaine que je n’irai pas voir, non non n’insistez pas je n’irai pas voir cette merde assurée. Et pourtant si, me voilà embarqué vers Valentine’s Day. Parce que tout seul non hors de question, mais bon, en groupe et bien accompagné, un vendredi à 22h30, à la limite…

C’est ainsi que je me suis retrouvé assis dans cette grande salle des Halles, trop près et trop excentré (je sais je suis maniaque), devant la comédie romantique hollywoodienne qui ne semblait pas pouvoir être réussie. Et qui ne l’est effectivement pas. Du tout. Attendez que je réfléchisse, il y a bien quelque chose à sauver… oui il y a ce… non vraiment rien, même en me forçant, trois bonnes blagues en deux heures de film ne cachent pas des personnages fades à souhait, des intrigues inexistantes, et des dialogues risibles.

Mais à quoi pensaient toutes ces stars quand elles ont signé le contrat ? Au chèque ? Vraisemblablement… J’aimerais vous réciter toutes les répliques et situations affligeantes qui jalonnent cette merveille d’inutilité hollywoodienne, mais il y en a tellement qu’il me faudrait une petite encyclopédie. D’autant que sorties du contexte du film, elles perdent de leur saveur inutile. Voici longtemps que je ne m’étais pas trouvé me prenant le visage dans les mains devant un film.

Il y a peu je me faisais la réflexion que je n’avais pas vu de mauvais film depuis le début de l’année. En voilà un ! Qui aura au moins eu le mérite de bien nous faire rire avec mes amis à la sortie, à se remémorer quelle scène était la plus ratée, quelle réplique la plus plate, quel comédien le plus fade (bon en fait les filles ont pas trouvé ça si mauvais… allez comprendre…).

8 commentaires:

Anonyme a dit…

essai 1, 2 , 1, 2

David Tredler a dit…

Essai concluant ^_^

Anonyme a dit…

Bon, juste pour dire que c'est presque moins mauvais qur Twilight !! Faut vraiment que tu le vois pour voir un vrai mauvais film !!

David Tredler a dit…

Faudra que tu me le montres un jour, Anonyme ;-)

Gilles a dit…

La carte UGC, c'est le mal, ça vous fait voir n'importe quoi. :D

David Tredler a dit…

C'est effectivement à double tranchant Gilles... mais c'est compensé par les petites merveilles qu'elle nous fait découvrir !

L'une des 3 copines a dit…

C'est un film de filles (comme Fame d'ailleurs)donc tu ne peux pas comprendre ! LOL

Mais il est vrai que c'est loin (trèèèèèèès loin)d'être un chef-d'oeuvre ce film. N'empêche que personne ne t'a mis le couteau sous la gorge ce soir-là pour entrer dans la salle 10 ^^.

David Tredler a dit…

Effectivement personne ne m'a mis le couteau sous la gorge^^
Passer du temps avec vous trois était plus important que le film qu'on allait voir, il faut croire ;-)

over-blog.com