dimanche 6 mai 2012

Avengers, quand même...


Il y a des films comme ça. La Terre entière veut les voir, la Terre entière va les voir, et la Terre entière veut savoir ce que son prochain en a pensé. The Avengers est de ces films. Je ne sais pas si j’en aurais parlé plus que cela dans ces pages s’il n’y avait pas ces échanges féconds et constants ces jours-ci à propos du film de Joss Whedon qui a tout de même attiré la bagatelle de 2 millions de français en première semaine d’exploitation, soit plus que Thor en a rassemblé au total, et même deux fois plus que le score final du pourtant emballant Captain America. Chacun dans son univers les membres des Avengers ont des résultats corrects au box-office français, mais ensemble, ils jouent plus dans la cour des Spiderman, champion des héros Marvel dans nos contrées (les résultats du box-office américain qui viennent de tomber, 200 millions de dollars de recettes sur ses trois premiers jours, record historique, confirme l’engouement mondial).

Et si le film a profité à plein de son lancement en pleines vacances scolaires, il pourra surtout compter sur un bouche-à-oreille enthousiaste pour caracoler en tête du box-office. Les applaudissements sont un bon signe. Les éclats de rire devant les facéties inattendues de Hulk, tout autant. De mon côté, si la curiosité était au rendez-vous pour découvrir The Avengers, l’excitation n’était pas aussi élevée qu’elle aurait pu l’être, ou aurait dû l’être. Peut-être parce qu’il commence à y avoir une certaine lassitude face aux héros Marvel, souvent deux films par an, peut-être parce que la bande-annonce du film manquait cruellement de punch et de surprise. Je me suis posé dans la salle en ayant lu les échos élogieux, mais en pensant tout de même que j’allais trouver cela sympathique, au mieux.

Pourtant il faut que je vous fasse une confession : j’ai pris mon pied devant Avengers. Joss Whedon m’a attrapé par le col et m’a propulsé à l’écran avec son équipe de super-héros en devenir et m’a régalé pendant plus de deux heures. Sa grande réussite, c’est d’avoir su trouver le ton juste. D’être aller chercher le fun, pur, simple, sans oublier pour autant l’intensité narrative. Oh bien sûr le film est parfois bien trop solennel, avec de légers débordements de droiture et de sentiments qui semblent un peu déplacés, mais ne vous fiez pas à la belle mais mélancolique photo qui illustre ce billet, l’aventure  prend le pas, l’humour se déploie, et un grand sourire béat se colle sur les visages (surtout lorsque Hulk s’énerve et s’en prend à tout ce qui passe sous son poing). Les nouvelles étaient décidément bonnes ce week-end.

Ce que j’ai pensé des Avengers de Joss Whedon ? “I have an army”“We have a Hulk”. J’ai adoré.  

12 commentaires:

selenie a dit…

J'ai beaucoup aimé également malgré mes réticences. J'ai trouvé juste Hulk beaucoup trop invincible (retire un temps soit peu d'intérêt et un minimum de "suspense"). Mais c'est clairement une réussite notamment dans le bon mixte humour-action... 3/4

Flow a dit…

On y est, pour la plupart, allé à reculons et on a pourtant aimé (c'est ce que je lis la plupart du temps). Sinon, je suis tout à fait du même avis que toi. Tu résumes bien mon avis. Vive Joss Whedon!

Flow a dit…

Et bien, je ne parle pas très bien le français en ce 8 mai ;)

David Tredler a dit…

@selenie : Hulk ? C'est la cerise du film, le petit bonheur inattendu qui le rend si savoureux ;)

@Flow : c'est relâche aujourd'hui, on te pardonne si tu as du mal à trouver tes mots !

Vinsh a dit…

Divertissant mais un peu bébête quand même (le film, hein, pas ton post). Manque cruel de profondeur des personnages, notamment, et des échanges entre eux (leurs motivations, leurs éthiques respectives). Parfois on sentait aussi la volonté un peu forcée (quoique fun) de trouver des prétextes foireux pour les faire se battre entre eux. Seul Iron Man est drôle, au final...

David Tredler a dit…

Assez bébête en effet, mais cela ne l'empêche nullement d'être diablement fun ;) Mais je me révolte face à ton "Seul Iron Man est drôle". Il retrouve effectivement la dose de cynisme jubilatoire du premier Iron Man, mais Hulk étale la cocasserie de sa bestialité irrépressible, et ça, c'est tout aussi drôle, et inattendu !

I.D. a dit…

Bon bah, c'est cool. J'avais beaucoup d'appréhension sur ce projet même s'il était intriguant (faire vivre cette pléthore de super-héros à l'écran). Les Marvels c'est bien mais je commence à saturer pour être franc.
Sinon, ça m'interpelle pas mal cette insistance à causer de Hulk. Pas un super-héros que j'apprécie plus que ça mais là, l'enthousiasme à son égard pour ce film me donnerait presque envie de le découvrir. ;)

David Tredler a dit…

Moi aussi ID, j'avais plus d'appréhension que d'excitation, mais au final, je me suis éclaté devant le film. Hulk, c'est la surprise du film, peut-être aussi grâce à Mark Ruffalo, mine de rien. Sûrement. C'est la première fois que Hulk est joué en motion capture, et ça se sent.

FredMJG a dit…

Il est vrai que la rencontre cartoonesque entre Hulk et Loki restera dans les annales...
Quand j'y resonge, j'en ris encore.

David Tredler a dit…

Un grand moment savoureux Fred, yes !

Bigregirl a dit…

Haha un autre qui est tombé dans les filets des Avengers. Contente je suis. Bienvenue, cher disciple des bons Marvel.

Histoire de faire la causette, j'ai corrigé ton quizz sur mon blog. Not bad, 16 points. Meilleur que mon meilleur ami. Good.

Et histoire aussi d'avoir l'air moins con, les 101 dalmatiens et X-Men III (eurk), c'était juste parce qu'il me fallait des questions en plus... ^^

Tchuss, sir, et tu as gagné un follower! :)

PS: Perso, le "Il a tué 80 personnes en deux jours." "Il est adopté." m'a décédée... x)

David Tredler a dit…

S'il te fallait des questions en plus, tu aurais quand même pu taper dans de meilleurs films, hein ;)
Mais bon, c'était bien sympa quand même ce petit quiz, en plus si j'ai gagné un follower, c'est encore mieux ^_^
PS : excellente réplique c'est vrai !

over-blog.com